Home > Qui sommes nous ? > Didier BERDAGUER
Partager sur :

Présentation des candidats: Didier BERDAGUER

Ayant grandi dans une famille d'agriculteurs, j'ai réalisé l'ensemble de mon cursus scolaire en agronomie et en agro-environnement. J'ai ainsi obtenu différents diplômes agricoles avant de me spécialiser sur l'agriculture et les problématiques agricoles méditerranéenes (l'eau, l'érosion, le pastoralisme...). J'ai travaillé plusieurs années pour la coopération internationale agricole et agro-environementale au Maghreb et au Moyen-Orient. Cette tâche passionnante m'a convaincu de deux choses : qu'une société ne peut avancer que si les citoyen/nes développent une conscience politique et prennent en main leur propre essor, à leur  échelle, et que les paysan/nes sont les acteurs centraux du développement local. 

Ainsi, au delà des aspects de carrière professionnelle et personnels, c'est aussi parce que je pense que les paysans sont les architectes de nos paysages au sens large (paysages ruraux, socio-économiques, naturels...) que je me suis installé agriculteur.
 
Je suis aujourd'hui fermier Terre de Liens en polyculture élevage, avec des brebis allaitantes à Villelongue-dels-Monts, je produis à la fois mes cultures fourragères et je mène mon troupeau sur le modèle pastoral traditionnel. Ma ferme est en conversion vers l'agriculture biologique et j'embauche un équivalent 3/4 temps avec lequel j'espère m'associer pour que nous soyons 2 temps plein. Je commercialise ma production via la coopérative ovine et en vente directe.
 
 
   
 
En tant qu'agriculteur je constate que le développement d'une agriculture paysanne intégrée dans son environnement social et naturel est entravé par différentes problématiques: le foncier (accès à la terre, urbanisation...), la rémunération du travail agricole (prix payé au producteur), la disparition du pastoralisme, le transfert des fermes et l'installation, la reconnaissance des services non-économiques rendus (lutte contre les incendies) etc... 
Cependant, la situation n'évolue pas sur certains de ces sujets et empire sur d'autres. Ainsi, nous paysan/nes, n'avons pas d'autres alternatives que d'y répondre urgemment, de manière forte et sans ambiguïté. C'est pour cela que j'ai souhaité adhérer à la confédération paysanne.

Crédits photos : Didier BERDAGUER
NOUS CONTACTER Confédération paysanne des Pyrénées-Orientales