Home > Qui sommes nous ? > Elodie FRANCOIS
Partager sur :

Présentation des candidats: Elodie FRANCOIS

Nom : GAEC GOYTY – Elodie François et Xabi Goyty

Lieu : Taurinya (66500)

Type de production : Elevage ovin viande en système pastoral intégral conduit en agriculture biologique. 300 brebis mère et 20 porcs charcutiers.

Surface : 150 hectares prairies, landes, friches. Pâturage en complément dans les vergers et vignes bio.

Vente : vente directe aux particuliers, restaurateurs et magasins Bio

Emploi : 2 UTH*. Un berger salarié, employé en collectif 4 mois de l'année.

Présentation : Nous élevons nos brebis de races corse-manech en système pastoral intégral.

En itinérance sur plusieurs communes du département nous les faisons pâturer toute l'année au fils des saisons :

- A l'automne et au printemps, nous conduisons tous les jours les brebis en moyenne montagne autour de Taurinya et sur les flancs du Canigó.

- En hiver, en compléments des friches et garrigues, notre troupeau pâture les vergers Bio de la plaine du Conflent et les vignes Bio dans le Fenouillèdes : les brebis entretiennent et fertilisent les terres cultivées.

- En été, les brebis transhument dans les hautes montagnes de Cerdagne à proximité de l'Andorre.

Cette pratique demande une gestion de la ressource pour garder une autonomie alimentaire toute l'année et durablement. Elle est respectueuse du bien-être animal en proposant quotidiennement un repas équilibré aux brebis et une vie en plein air. Elle contribue à l'entretien des paysages, à la préservation des milieux ouverts et de leur biodiversité.

En complément, nous élevons des cochons en plein air. Ils sont nourris au petit lait et aux sous-produits de l'arboriculture et du maraîchage Bio du Conflent.

             

Pourquoi la Confédération Paysanne :

La confédération paysanne défend des fermes à taille humaine.

Elle s'attache à répartir équitablement et de façon juste le foncier entre les différents types de production et à sécuriser le foncier des petites et moyennes exploitations.

Elle reconnaît les systèmes pastoraux de plus en plus marginalisés en défendant l'éligibilité des parcours aux niveaux national et européen.

Elle préconise une répartition plus juste des aides publics avec un plafonnement à l'UTH* pour éviter les situations de rente et la course à l'agrandissement.

Enfin elle accompagne les paysans pour des productions de qualité respectueuse de l''Homme et de l'environnement.

NOUS CONTACTER Confédération paysanne des Pyrénées-Orientales